Conseils

Je souffre d’insomnie, comment y remédier ?

Je souffre d’insomnie, comment y remédier ?

Si vous souffrez d’insomnie, sachez que vous n’êtes pas seul, en effet 20% des Français en sont victimes. L’insomnie est souvent provoquée par le stress et les ruminations en lien avec nos problèmes personnels. Vous pouvez alors vous sentir enfermé dans un cercle infernal. Nous vous proposons dans cet article les traitements et méthodes pour vous en sortir. 

L’insomnie c’est quoi ? 

Insomnie

L’insomnie, en médecine, fait partie de la grande famille des troubles du sommeil. Elle se caractérise par des difficultés à dormir suffisamment. La diminution de la qualité et de la quantité de sommeil mais aussi le fait que le sommeil est insuffisamment récupérateur provoque alors des difficultés au quotidien. Au point qu’il devient difficile de pratiqués correctement les activités journalières, somnolence, moins bonne attention, irritabilité, … Nous en souffrons tous un jour ou l’autre.

Généralement, lorsque l’origine de ces insomnies est trouvée, vous pouvez dans la majorité des cas, retrouver un sommeil réparateur après quelques semaines. 

Deux types d’insomnie sont à distinguer : 

  • L’insomnie passagère, souvent liée à une situation particulière et ponctuelle. Comme un enfant qui ne fait pas ses nuits, des journées stressantes au bureau, un divorce, … Ce type d’insomnie bien que passagère peut durer plusieurs semaines. 
  • L’insomnie chronique, celle qui dure au moins 3 nuits par semaine pendant plus d’un mois. 

Quelles sont les causes de l’insomnie ? 

Les causes de l’insomnie sont nombreuses. Mais en discutant avec votre conjoint ou avec un médecin vous serez en mesure d’en identifier l’origine. 

Causes psychologiques 

Les troubles psychologiques plus ou moins sévères comme le stress, l’anxiété ou encore la dépression sont les principales causes d’insomnie. Lorsque ces mauvaises nuits se font remarquer encore et encore, il peut arriver que vous redoutiez d’aller vous coucher. Or cette peur ne fait qu’empirer votre sommeil, vous entrez alors dans un cercle vicieux. 

Maladies du sommeil 

Il existe de nombreuses pathologies qui peuvent entraîner des troubles du sommeil. Et provoquer des épisodes d’insomnie plus ou moins fréquentes. En voici quelques-unes : 

  • Syndrome des jambes sans repos (impatience),
  • Hyperthyroïdie, 
  • Syndrome d’apnée du sommeil, 
  • Narcolepsie
  • Asthme ou tout autres maladies respiratoires 
  • Etc

Environnement et mode de vie

Un ensemble de conditions liées à notre environnement ou à notre mode de vie peuvent provoquer des insomnies. Comme le bruit, la chaleur, la lumière, une mauvaise literie une alimentation trop riche, …

Nous avons d’ailleurs rédigé un article à ce sujet, que nous vous invitons à lire pour avoir un aperçu plus complet des comportements et modes de vie qui perturbent votre sommeil mais aussi celui sur les facteurs environnementaux perturbateurs de votre sommeil

Quels sont les symptômes de l’insomnie ?

Lorsque vous souffrez d’insomnie, ces symptômes apparaissent : 

  • Difficultés à vous endormir, 
  • Sommeil léger et irrégulier, 
  • Vous vous réveillez plusieurs fois au cours de la nuit, 
  • Vous avez du mal à vous rendormir,
  • Fatigue au réveil, 
  • Fatigue, irritabilité et troubles de la concentration durant la journée, 
  • Diminution de la vigilance ou des performances, 
  • Anticipation anxieuse de l’arrivée de la nuit

Dans la majorité des cas, c’est l’angoisse en lien avec des problèmes personnels ou le stress de ne pas dormir qui vont alimenter cette insomnie. 

Quelles sont les conséquences de l’insomnie ?

Généralement les conséquences d’une insomnie se caractérisent par une fatigue au réveil donnant l’impression de ne pas s’être reposé, et une somnolence au cours de la journée. On constate également des troubles de l’attention, de la concentration, une irritabilité, des envies de dormir durant la journée. 

Ces manques d’attention et de concentration s’accompagnent d’un risque plus élevé d’accident. Que ce soit des accidents du travail ou des accidents sur la route. 

Une insomnie prononcée peut aussi donner lieu à un état dépressif. 

Que faire pour lutter contre l’insomnie ? 

L’insomnie requiert un traitement adapté à chaque situation. 

Solution non médicamenteuse, des conseils à appliquer.

  • Couchez-vous uniquement lorsque vous avez envie de dormir,
  • Ne restez pas au lit lorsque cela fait plus de 20 – 30 minutes que vous ne réussissez pas à dormir ou à vous rendormir. Levez-vous et pratiquez une activité relaxante comme de la méditation ou la lecture d’un livre. Une fois que la sensation de fatigue se fait ressentir, retournez vous coucher. 
  • Instaurez une routine de sommeil. La semaine levez-vous et couchez-vous à des heures régulières. 
  • Réservez votre chambre pour le sommeil ou une activité sexuelle, ne pratiquez pas d’autre activité dans cette pièce.
  • Évitez la lumière bleue des écrans avant d’aller vous coucher.

En appliquant ces conseils vous verrez les résultats apparaitre dès la fin du premier mois. Ils demandent de l’implication, de la discipline et de la motivation. Mais s’ils sont appliqués votre corps vous en remerciera. 

Solution médicamenteuse.

Si l’insomnie perdure malgré tout, nous vous invitons à consulter votre médecin. Des somnifères peuvent alors être prescrits. Ces médicaments peuvent être utiles à court terme mais pas sur le long terme. Puisque l’insomnie n’est pas traité mais masqué et sa cause n’est pas identifiée. 

Homéopathie 

L’insomnie peut être soulagée par des plantes et traitements homéopathiques. La plus connue reste la valériane que vous pouvez facilement trouver en pharmacie et dans certaines grandes surfaces. Nous vous recommandons de la prendre sous gélule, car elle a un gout très amer. L’escholtzia est quant à elle reconnue pour ses propriétés calmantes et analgésiques. Si votre insomnie provient d’une cause psychologique vous pouvez essayer la rhodiole, qui est réputée pour agir sur la fatigue cérébrale mais aussi physique. 

Quoi qu’il en soit, il est préférable de demander conseil à votre pharmacien. Il saura vous conseiller et vous donner le meilleur traitement homéopathique. 

Comprenez votre sommeil 

Comprendre son sommeil

Les besoins de sommeil 

Nous avons tous notre propre rythme de sommeil, avec ses horaires mais aussi avec ses habitudes. Les besoins de sommeil vont donc varier d’une personne à l’autre et d’un âge à un autre. En moyenne, un adulte a besoin de dormir entre 7 et 8 heures environ par nuit. Notre génétique définit notre appartenance à une catégorie de dormeur : gros dormeur, petit dormeur. Mais elle va aussi déterminer le nombre d’heures de sommeil dont nous avons et la durée de nos cycles.
Pas la peine donc de vous angoisser si vous ne rentrer pas dans la fourchette de 7 à 8 heures de sommeil par nuit. Intéressez-vos plutôt au respect de votre besoin. Vous sentez-vous reposé me matin ? Avez-vous eu la sensation de bien dormir ? Pour comprendre votre sommeil nous vous invitons à consulter cet article. 

C’est quoi une bonne nuit de sommeil ? 

On définit une bonne nuit de sommeil par 4 critères :

  • S’endormir en 20 à 30 minutes 
  • Dormir entre 6 et 9 heures par nuit 
  • Se réveiller moins de 20 minutes par nuit cumulées
  • Avoir 4 à 6 cycles de sommeil par nuit (évalué par un enregistrement polysomnographique)

Le mot de la fin 

L’insomnie est un trouble du sommeil qu’il est important de traiter. Le sommeil est essentiel à notre bien-être et à notre santé. Il ne faut donc pas le négliger. N’hésitez pas à parler de vos problèmes d’insomnie à votre médecin, dans la plupart des cas il vous prescrira un médicament pour vous aider à dormir. Si le problème persiste il serait bon de consulter un psychologue agrément, qui vous aidez à identifier la ou les causes de vos insomnies.

The post Je souffre d’insomnie, comment y remédier ? first appeared on Le journal de l'oreiller.


Read the original article

Reading next

Le sommeil est-il essentiel à la performance sportive ?

Leave a comment

All comments are moderated before being published.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.