Conseils

Pourquoi est-il important de respecter son sommeil ?

Pourquoi est-il important de respecter son sommeil ?

Vous vous en êtes déjà sans doute rendu compte, après une bonne nuit de sommeil nous profitons mieux de notre journée. Le sommeil est vital pour notre santé et indispensable à notre bien-être tant physique que psychologique. Dormir nous aide à réduire le stress accumulé dans la journée. Par la même occasion, il permet à notre corps de se relâcher, d’évacuer les tentions. Un bon sommeil a des effets bénéfiques multiples, qui participent à notre bien-être et à notre efficacité. 

Dans cet article nous allons vous aider à comprendre l’importance de respecter votre sommeil.

Pour vous dormir est une perte de temps 

De nos jours, nos sociétés sont soumises à la productivité et aux loisirs. Nous avons donc parfois l’impression de voir le sommeil comme une perte de temps. D’ailleurs 13% des 25-45 ans le considère ainsi. 

Pourtant dormir est essentiel à notre santé. En effet c’est une fonction biologique au même titre que manger ou boire, et non un luxe superflu. D’ailleurs, une privation totale et prolongée de sommeil conduit à une dégradation de notre état de santé qui se conclut par la mort. Nos fonctions végétatives comme la respiration, la circulation sanguine, etc, sont régulées par le sommeil. Tout comme la capacité à se défendre contre les agressions bactériennes et virales. 

Un manque de sommeil s’accompagne souvent par une baisse de nos capacités d’attention et notre efficacité. Et donc en ce sens, nuit à la pratique de nos loisirs. Vous entrez alors dans un cercle vicieux, vous souhaitez moins dormir pour pouvoir plus profiter, mais en dormant moins vous profitez moins. 

Pour finir la somnolence associée à un manque de sommeil et à la baisse d’attention accroît considérablement les risques d’accident

Vous vous demandez quelles sont les conséquences d’une nuit blanche

Nuit blanche

Il nous est tous déjà arrivé de passer une nuit blanche. Que ce soit pour réviser un examen, parce qu’on a profité d’une bonne soirée qui ne s’est terminé qu’avec l’arrivée du soleil, ou parce que notre enfant ne fait pas ses nuits, … Cette nuit blanche peut sembler anodine au premier regard, or les conséquences peuvent être plus graves.

Une privation aiguë, totale et brève de sommeil engendre une somnolence est une forte fatigue, mais aussi un ralentissement intellectuel et des difficultés à prendre des décisions. Votre humeur sera alors irritable, vous serez moins attentif et moins concentré, vos réflexes seront donc plus lents. Tous ses facteurs s’accompagneront d’un trouble du jugement. De ce fait il est fortement déconseillé de prendre le volant après une nuit blanche ou de pratiquer des activités dangereuses qui demande une concentration. D’ailleurs saviez-vous que prendre le volant après une nuit blanche (24 heures cumulés d’éveil), équivaut à conduire avec 1 g/l d’alcool dans le sang

Devez-vous rester au lit pendant 24 heures après une nuit blanche pour récupérer ? 

Devez-vous rester au lit pendant 24 heures après une nuit blanche pour récupérer ?

Une nuit blanche s’accompagne par une dette aiguë de sommeil. Mais cette dette est souvent remboursée lors de la nuit suivante. La quantité nécessaire pour récupérer est inférieure à la quantité perdue, une nuit de durée normale est donc souvent suffisante. Inutile donc de vouloir dormir ou rester au lit pendant 24 heures. 

Même si la quantité de sommeil ne change pas après une nuit blanche, sa qualité elle, va bien être modifiée. Après un manque de sommeil aigüe, le sommeil profond sera plus long et interviendra prioritairement au cours de nuit pour restaurer l’organisme. 

Dans cet article on vous explique comment vous endormir plus facilement et ainsi encore mieux récupérer d’une potentielle nuit blanche.

Le sommeil vous permet de mieux assimiler ce que vous avez appris dans la journée 

Mieux assimiler ce que vous avez appris dans la journée

La phase de sommeil est une phase très active de notre journée. Elle a un effet positif sur l’ensemble de notre organisme y compris nos fonctions psychiques. D’ailleurs 75% des 25-45 ans pensent que le manque de sommeil nuit à la mémoire. 

Pour la récupération de nos activités intellectuelles comme l’attention, la mémoire et la logique, le sommeil joue un rôle essentiel. Au cours de notre sommeil paradoxal, notre système nerveux va être stimulé plusieurs fois. Ces stimulations vont avoir une influence sur la qualité de la mémorisation, la fixation durable des souvenirs et des apprentissages. Mais aussi sur la résolution des problèmes et l’adaptation aux expériences émotionnelles quotidiennes.

Vous souhaitez réduire votre temps de sommeil pour avoir plus de temps éveillé 

Une privation chronique de sommeil correspond à une durée de sommeil nocturne trop courte par rapport à nos besoins. Elle correspond à des nuits de moins de 7 à 8 heures sur une période de plusieurs semaines voire plusieurs mois. 

Cette privation affecte principalement les adolescents et les jeunes adultes, qui travaillent beaucoup et/ou passent la plupart de leur temps de loisirs devant les écrans. 17% des 25-45 ans accumulent une dette chronique de sommeil

Une privation de sommeil répétée, volontaire est loin d’être anodine. Elle peut affecter considérablement notre qualité de vie et notre état de santé sur le long terme. D’ailleurs quelques jours de privation suffisent déjà pour entraîner des changements apparentés au vieillissement accéléré dans l’organisme. 

Réduction du temps de sommeil et obésité

Nous savons maintenant que réduire la durée du sommeil et/ou modifier sa qualité favorise la prise de poids. Et par conséquent augmente le risque d’obésité et de diabète. Cela a à voir avec un déséquilibre de deux hormones qui régulent la faim. Ainsi, si vous ne dormez pas suffisamment, l’hormone de la satiété (leptine) sécrétée par les cellules graisseuses pendant le sommeil diminue. En revanche, l’hormone ghréline, sécrétée pendant les heures de veille, nous incite à manger gras et sucré. Le manque de sommeil est également un facteur de réduction de l’action de l’insuline. Cette hormone produite par le pancréas réduit la quantité de sucre dans le sang et donc augmente le risque de diabète lorsque son effet est faible.

Vous devez vous lever tôt chaque jour car vous avez un long trajet à faire pour vous rendre sur votre lieu de travail 

Long trajet pour aller au travail

L’augmentation du temps de transport en particulier dans les grandes villes s’accompagne très souvent d’un manque de sommeil. D’ailleurs, 17% des 25-45 ans pensent que leur temps de transport contribue à les faire dormir moins que ce dont ils ont besoin. 

Si vous avez la possibilité de prendre les transports en commun ou faire du covoiturage vous pouvez en profiter pour faire des courtes siestes. Celles-ci vous permettront de compenser en partie votre éventuelle dette de sommeil. 

Les conséquences d’un sommeil insuffisant sur le court terme 

Plusieurs conséquences d’un manque de sommeil sur le court terme sont à prendre en compte :

  • Moindre capacité à percevoir l’environnement, baisse de perception sensorielle, limitation du champ visuel latéral 
  • Ralentissement du temps de réaction motrices, les muscles sont plus lents à répondre 
  • Difficultés de concentration et manque d’attention. S’accompagnât d’une baisse de performance. 
  • Fatigue et somnolence 
  • Troubles de l’humeur et irritabilité 
  • Désorientation, troubles de la mémoire 
  • Risques accrus d’accident du travail ou de la circulation 

Les conséquences d’un sommeil insuffisant sur le long terme

Les conséquences d’un manque de sommeil sur le long termes sont encore plus alarmantes : 

  • Perte d’attention, d’efficacité et de motivation 
  • Fragilité émotionnelle, troubles de l’humeur et irritabilité 
  • Risque accru de dépression 
  • Inflammation et diminution des défenses contre les infections 
  • Métabolismes perturbés : risque d’obésité et de diabète 
  • Hypertension artérielle 
  • Inconfort physique et douleurs 
  • Apprentissage plus difficile 

Le mot de la fin 

Le sommeil est indispensable à notre bien-être, tant physique que psychique. Il faut en prendre soin et surtout le respecter. Nous n’avons pas tous besoins du même nombre d’heures de sommeil, en revanche aucun de nous ne devrait dormir moins de 6 à 7 heures par nuit de manière générale. 

Si vous travaillez de nuit et que vous avez du mal à récupérer, nous vous invitons à lire cet article

Si vous ne travaillez pas de nuit, mais que vous avez des soucis à dormir suffisamment nous nous invitons à adapter votre emploi du temps. Lorsque vous vous levez tôt le matin, couchez-vous tôt le soir. Ce n’est pas toujours évident, mais essayez de ne pas accumuler de dette de sommeil. Votre corps vous en remerciera. 

The post Pourquoi est-il important de respecter son sommeil ? first appeared on Le journal de l'oreiller.


Read the original article

Reading next

Sport & sommeil: les mauvaises habitudes à bannir pour mieux récupérer

Leave a comment

All comments are moderated before being published.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.